Logo letter

LE BENEVOLAT

 

Bénévole adjectif 1282, rare avant le 18° siècle du latin Benevolus « bienveillant », de bene « bien » et volo « je veux ».

  • Qui fait quelque chose de bonne grâce, bienveillant : qui veut le bien.
  • Qui fait quelque chose sans obligation et gratuitement.

Parce que notre société est construite sur la notion du « vivre ensemble », que la liberté et la citoyenneté se construisent dans le rapport à l’autre, chaque personne est concernée par la situation de ceux d’entre nous qui souffrent de fragilités, d’exclusions et de pauvretés,

 

Parce que la solidarité nationale et institutionnalisée ne peut pas tout régler (ce qui, d’ailleurs ne serait pas souhaitable puisque ceci aurait pour effet d’aboutir à un appauvrissement du concept de solidarité),

 

La solidarité, la fraternité doivent se mettre en œuvre localement et au quotidien.

 

Pour que cette mise en œuvre puisse être effective l’Etat, lui-même, délègue au monde associatif une partie de ses ressources par le dégrèvement fiscal des dons et legs aux associations et plus particulièrement à ceux qui vont en aide aux personnes en difficultés.

 

En France le nombre de bénévole est évalué entre 11 et 15 millions de personnes engagées. Ce bénévolat peut être régulier ou occasionnel.

Les domaines d'activité sont les suivants :

  • culture et loisirs (28,1%) : tourisme, associations culturelles, artistiques, musicales, centres aérés, scoutisme, comités des fêtes, chasse, pêche...
  • sport (20,4%)
  • action sociale, sanitaire et humanitaire (17%) : recherche médicale, associations caritatives, aide à domicile ...
  • défense des droits (14,6%) : syndicats, défense des consommateurs, conseils de copropriété...
  • religion (8,3%)
  • éducatio (6,1%) : associations d'anciens élèves, parents d'élèves, aide aux devoirs...
  • autres (2,9%) : partis politiques, mise en valeur du patrimoine ...
  • environnement (2,6%) : défenseurs des animaux, milieu naturel ...

Aujourd’hui, la Fondation Maison des Champs s’engage dans une démarche volontaire d’animation d’une équipe de bénévoles.

Le bénévolat n’est pas un moyen, mais une fin en soi. Le bénévolat, dans nos typologies d’action, se conçoit dans une dynamique d’évolutions des pratiques sociales, quelles soient individuelles ou collectives. En effet les personnes qui proposent de faire un don de temps à la Maison des Champs viennent vivre un engagement et partager des temps d’échanges, des expériences au sein de la Fondation et auprès des personnes accompagnées. Le bénévolat est un acte qui met en action les notions de don et de contre don. Les bénévoles engagés depuis un certain temps dans des actions expriment très clairement qu’ils reçoivent autant qu’ils donnent, sinon plus, disent certains.

 

Organisé par l’institution, cet engagement se situe en complémentarité des actions salariées. C’est la structuration de ce que serait la solidarité naturelle dans une société moins individualisée.

 

Par sa nature même, l’action bénévole est une rencontre. Les motivations, les désirs et les savoirs faire d’un bénévole potentiel apportent aux personnes accompagnées convivialité et lien social, mais aussi solidarité matérielle. Ce don de temps se déroule dans le cadre du temps choisi.

 

Ce bénévolat doit être réfléchi, encadré et accompagné. Il doit faire l’objet d’une véritable gestion des ressources humaines bénévoles.

 

Pour ce faire, la Fondation Maison des Champs a rédigé, en lien avec ses partenaires privilégiés, des documents qui donnent des cadres aux bénévoles. Ces cadres font références aux valeurs, à la déontologie des actions et à leur mise en œuvre.

 

Ce sont :

 

Livret d'accueil bénévole.pdf
Date: 08/01/16
Taille: 284 KB
Charte du bénévolat FMdC.pdf
Date: 08/01/16
Taille: 164 KB
Date: 08/01/16
Taille: 124 KB