Logo letter
52e2bf5a58bb1
5332a3125d87c

Appartements de coordination thérapeutique

Les Appartements de Coordination Thérapeutique accueillent des personnes malades, touchés par une maladie chronique et invalidante, en situation de précarité.

Les finalités du service sont :

- Que des personnes atteintes de maladies chroniques invalidantes et en situation de ruptures professionnelles, sociales et médicales, retrouvent une autonomie dans la cité.

-  Accompagner, de façon responsable et sans discrimination, ces personnes dans leur vécu, leurs parcours et leur choix de vie en lien avec leur environnement proche dans le respect de l’éthique de l’institution et des libertés individuelles. 

Objectifs du service

L’objectif premier est d'accompagner le résidant dans un lieu de vie temporaire  afin qu’il retrouve le maximum d’autonomie possible dans tous les champs de la vie quotidienne, soutenu par une équipe pluridisciplinaire.

Nous partons du principe que toute personne accueillie en ACT, doit pouvoir bénéficier d’un environnement de soutien et d’intervention adéquate, qui puisse l’aider à se réinscrire dans un parcours de vie personnalisé.

Nous envisageons pour cela six axes de travail :

1 – La mise à disposition d’un hébergement adapté :

- La taille des structures permet un fonctionnement à dimension humaine.

- La proximité géographique des appartements permet une réactivité optimale.

- La diversité des modes d’hébergement permet d’offrir un service et des appartements adaptés à différents types de publics.

- Les activités collectives visent à créer du lien et peuvent comporter des dimensions socio-éducatives.

2 – Une coordination et une optimisation de la prise en charge médicale :

- La prise en charge médicale au sein de la structure.

- Le lien avec les correspondants médicaux du résident dans le cadre de la/les prise(s) en charge médicale(s) externe(s) du résident.

- La gestion de la prise en charge des pathologies associées en partenariat avec des réseaux de soins spécialisés.

- Les orientations spécifiques nécessaires à la prise en charge du résidant.

3 -  Une «éducation à la santé» indispensable :

Il y a un travail d’information et d’élaboration individuelle et /ou collective dans tous les champs de la santé :

- Informations relatives aux pathologies et aux traitements,

- adhésion à la nécessité de prendre soin de soi,

- acceptation de la maladie et des traitements,

- Prévention des conduites à risque,

- Sexualité, contraception,

- Conseils alimentaires, nutrition…

4 – Un accompagnement social et éducatif :

L’accompagnement socio-éducatif favorise la mise en place d’une relation de soutien et non d’assistance. Il vise à favoriser l’accès à l’autonomie. Il permet :

- l’accès aux droits sociaux,

- la recherche d’un logement,

- la responsabilisation de la personne sur les actes de sa vie(mise en place d’un budget adapté à ses besoins, connaissance et élargissement de son environnement au travers de la mise en place d’activités ouvertes sur l’extérieur, gestion des papiers d’identité, apprentissage d’un rythme et d’un mode de vie visant l’autonomie la meilleure possible…).

5 – Un soutien psychologique face à la maladie :

Il s’agit là d’aider à gérer l’angoisse du rapport au temps, à l’évolution éventuelle de la maladie.

6 – L’élaboration avec la personne d’un projet singulier de transition ou de réinsertion vers un lieu de vie stable ou autonome :

Ce projet s’inscrit dans la dimension transitoire de l’accueil à la Fondation Maison des Champs, quand bien même les durées de séjour ne sont pas préalablement définies. Il s’agit de préparer la personne à un hébergement et une insertion dans l’autonomie la plus large possible.  

L’équipe des Appartements de Coordination Thérapeutique se compose de :

- Conseillère en Economie Sociale et Familiale, assistant social, éducateur,

- Psychologue,

- Médecin,

- Infirmier,

- Secrétaire. 

Comment bénéficier d'un accueil en Appartement de coordination thérapeutique ?

Les modalités d’admission du candidat en Appartement de Coordination Thérapeutique seront définies à partir :

- de critères médicaux et psychologiques,

- de la situation sociale,

- des places disponibles.

Pour pouvoir être évaluée, la demande d’admission doit comprendre un rapport social complet et un rapport médical sous pli confidentiel adressé au médecin coordinateur de la Fondation. Vous pouvez télécharger et imprimer depuis le site, le dossier social et le dossier médical.

Lorsque des personnes feront appel à la Fondation sans passer par l’intermédiaire d’un travailleur social, nous orienterons alors la personne vers un Service Social qui serait susceptible de constituer une demande d’admission.

Une première évaluation sociale et médicale s’effectuera à la suite de l’analyse du dossier. Le médecin prononcera ou non l’admissibilité de la personne. 

Contact :

Hélène Narboni, Directrice du dispositif ACT de la Fondation

h.narboni@fmdc.fr 

 

Service Appartements de Coordination Thérapeutique

Luc Taland, chef de service Paris

l.taland@fmdc.fr

Paris – Résidence des Rasselins

30 places

18bis,  rue des Rasselins

75020 Paris

Tel. 01 43 56 05 05 

Fax  01 43 56 00 28

 

 

Service Appartements de Coordination Thérapeutique

Céline Vilder, chef de service du Val de Marne

c.vilder@fmdc.fr

Le Kremlin Bicêtre - Val de Marne

32 places

110/112 , rue de Fontainebleau

94270 Le Kremlin-Bicêtre

Tel. 01 49 60 65 57

Fax  01 46 71 75 48

Les Appartements de Coordination Thérapeutique

Date: 08/01/16
Taille: 111 KB
Date: 08/01/16
Taille: 575 KB